Le village de Sollacaro

Tout savoir sur Sollacaro

Le Village de Sollacaro, en Corse

La commune, d’un peu plus de 300 habitants dont 200 regroupés au bourg, a essentiellement des activités agricoles avec l’élevage du fameux veau corse et la production d’huile d’olive et de fromages

Le village de Sollacaro, comme celui de Calvese tout proche, paraît avoir été créé à la fin du XIV e siècle, à partir d’un promontoire escarpé, sur lequel ont été élevées les tours des seigneurs feudataires d’Istria avec un ensemble de maison basses. Bien que largement modifié durant les siècles, l’ensemble reste impressionnant. Un dessin du colonel génois Matteo Vezzoni décrit le cadre de Sollacaro au début du XVIIIe siècle Le village qui s’est développé, principalement dans la seconde moitié du XVIII siècle, représente un exemple de l’architecture rurale de la vallée du Taravo. Le village a reçu la visite de personnages célèbres. Pascal Paoli y a fait un long séjour et y a reçu, en 1766, James Boswell, auteur de « An account of Corsica » qui a fait connaître, à l’Angleterre, Paoli et la Corse.
Prosper Mérimée le visite en 1839, comme inspecteur des monuments historiques, pour ses sites préhistoriques et les ruines du château d’Istria.
Alexandre Dumas séjourne en 1843 et utilise le décor villageois pour écrire « Les Frères Corses ».

La commune peut s’enorgueillir de deux grands sites préhistoriques : Filitosa et I Calanchi ainsi que l’interessante église St Albert de Calvese et les ruines du Château d’Istria.

Un peu d'histoire sur quelques vieilles maisons et des photos Sollacaro est un exemple d’architecture rurale traditionnelle en granite, de la tour à la maison paysanne. Les maisons, en pierre de taille, ont un volume simple avec des percements étroits et sont accompagnées de volumes secondaires et groupées à d’autres maisons pour former un quartier.

A voir, à visiter, à faire
Chaque année, des foires locales vous donnent rendez vous afin de vous faire découvrir ... lire la suite ...